les-fourmis-envahissent-votre-maison-quoi-faire-
Catégorie Exterminateurs
29 November 2019,
 Off

les-fourmis-envahissent-votre-maison-quoi-faire-

 

LES FOURMIS PRENNENT D’ASSAUT VOTRE DEMEURE ?

Avec l’été vient l’invasion des fourmis, ces petits bâtisseurs qui nous entourent par millions.

Ils n’hésiteront pas à envahir votre maison si vous leur en laissez la chance. En outre, l’espèce la plus audacieuse se trouve être la fourmi charpentière, qui se glisse dans les murs et les fondations des habitations du Québec.

Si vous apercevez ces insectes se déplacer chez vous, il est souvent trop tard, à moins qu’ils se soient glissés innocemment sous votre porte d’entrée.

 Que pouvez-vous faire si votre logement se retrouve infesté par ces insectes pilleurs ?

 

Connaître l’ennemi qui s’insère dans votre maison : la fourmi et ses habitudes

Nul besoin de vous faire un portrait de fourmis, vous savez certainement les reconnaître. Leur couleur varie, elles peuvent être brunes, noires ou rouges, et elles mesurent entre 1 millimètre et 13 millimètres.

Les yeux composés de ces insectes sont très visibles sur leur petite tête à mandibules broyeuses. Leurs antennes sont coudées, facilement reconnaissables.

 

Les fourmis : d’où viennent-elles et qui sont-elles ?

Les fourmis (famille formicidae) de l’ordre, comme les abeilles et les guêpes, des hyménoptères et du sous-ordre des apocrites représentent à elles seules une biomasse supérieure à celle de l’humain.

On compte plus de 12 000 espèces distinctes de fourmis, mais il y en a encore sans doute plusieurs milliers qui restent à découvrir.

Seulement sur le territoire du Québec, c’est plus de 100 espèces qui ont été jusqu’à maintenant répertoriées. Les fourmis sont des insectes eusociaux, c’est-à-dire qu’ils sont divisés en castes selon le fait d’être ou non fertiles. Elles vivent en colonies et leurs tâches au sein de la société sont divisées selon le polyéthisme de caste et d’âge.

 

La fourmi et sa colonie qui s’installe dans les murs de votre maison

La morphologie des fourmis varie selon les tâches qu’elles ont à accomplir, à savoir nourricières, domestiques, guerrières ou fourragères. La taille de ces insectes varie énormément selon leur tâche, ainsi les plus grosses, ayant également généralement des mandibules plus puissantes, sont les guerrières, même si la défense de la colonie n’est pas leur tâche principale, malgré le nom qu’on leur a donné.

Les fourmis tendent à grandir tout au long de leur vie. Ainsi, de grosses fourmis sont généralement le signe d’une colonie plus ancienne, bien implantée.

Bien sûr, la morphologie change aussi d’une espèce à l’autre.

 

Comment se développe une fourmi de stade larvaire à adulte ?

Toutes les espèces de fourmis ne se développent pas à la même vitesse. Le climat ainsi que le milieu où la colonie s’est implantée affecteront également la vitesse de croissance.

Les fourmis sont d’une famille qu’on dit à métamorphose complète, c’est-à-dire que le changement est total. Cette transformation se fait en 3 phases distinctes avant d’atteindre le stade imago (l’âge adulte), à savoir l’œuf, la larve et la nymphe.

Les larves de fourmis sont de petits asticots blancs. Elles sont totalement aveugles. Une larve va muer quatre fois avant d’arriver au stade de nymphe et elle sera, après chaque mue, toujours plus grosse.

Au moment de passer à la phase suivante de son développement, la larve tissera un cocon ou conservera sa dernière mue pour y effectuer sa transformation. On appelle cette enveloppe une pupe. À l’intérieur de ce petit nid cylindrique, la larve évoluera en prénymphe et finalement en nymphe quelques jours plus tard. La nymphe ressemble en tout point à la fourmi adulte, mis à part pour son absence de pigmentation et pour son immobilité.

À l’intérieur de la pupe ou du cocon, l’insecte prendra lentement des couleurs et, généralement aidé des fourmis nourricières, le jeune adulte sortira de son enveloppe pour commencer sa vie de fourmi. Au début du stade imago, les formicidés sont très pâles.

La pigmentation normale de la fourmi met peu de temps à apparaître après son éclosion.

 

Comment s’attaquer aux fourmis dans votre maison ?

Les fourmis peuvent être très invasives. Si elles trouvent une source de nourriture dans votre logement, elles s’inviteront sans gêne. Si vous constatez que des fourmis ont commencé à circuler dans votre demeure, évitez d’attendre que la situation ne s’envenime.

Vous pouvez demander des conseils à des professionnels qui sont spécialisés en extermination de parasites. Ils pourront vous renseigner sur l’espèce de fourmis qui s’est immiscée dans votre vie et établir avec vous un plan d’action efficace pour vite enrayer le problème.

Saviez-vous que les fourmis charpentières sont considérées comme étant un vice caché tant les dégâts qu’elles font sont graves ? N’attendez pas pour régler le problème, car plus vous attendrez, plus elles seront difficiles à éradiquer et plus les dommages causés à vos charpentes seront onéreux.