Catégorie Portes et fenêtres
16 November 2017,
 0

Questions fréquentes: baie, auvent et fenêtre à Québec

En général, ce que nous demandons d’une fenêtre, c’est qu’elle laisse entrer la lumière naturelle du jour et nous donne un peu d’air frais en été.

L’isolation énergétique et le niveau de confort de la maison sont aussi importants et varieront selon le choix des fenêtres.

Voici les questions les plus fréquemment demandées lors de l’achat de nouvelles fenêtres.

 

COMMENT RÉGLER LE PROBLÈME DE CONDENSATION (BUÉE) SUR LE VERRE INTÉRIEUR DE MES FENÊTRES NEUVES?

Plusieurs facteurs peuvent être la cause de condensation sur le verre intérieur d’une fenêtre.

L’humidité ambiante :

S’il s’agit d’une nouvelle construction ou d’un bâtiment qui a récemment subi une rénovation, il est possible que le haut taux d’humidité généré par les matériaux que l’on vient d’installer (bois, panneaux de gypse ou autre) crée de la condensation sur le verre intérieur de votre fenêtre lorsque la température extérieure atteint les -10oC.

Lorsque le taux d’humidité à l’intérieur redeviendra normal, le problème se résorbera probablement de lui-même mais encore vous faudra-t-il patienter quelques mois.

Une circulation d’air adéquate pourrait évacuer l’humidité avant qu’elle ne se dépose sur vos fenêtres.

  • un ventilateur de plafond pourrait favoriser la circulation de l’air
  • retirez les moustiquaires pendant l’hiver pour aérer la fenêtre
  • ouvrez les toiles, les rideaux ou les stores
  • installez un échangeur d’air et/ou un déshumidificateur

La température intérieure :

En hiver, il vous faut garder un taux d’humidité  de moins de 40% et ajuster le degré de température à l’intérieur de votre demeure selon le tableau ci-dessous si vous ne voulez pas risquer d’avoir de la condensation sur vos verres intérieurs.

Température de l’air extérieur (°C)  Degré d’humidité relatif pour une température intérieure de 20°C (68°F)
-30° ou au-dessous 15% maximum
-30° à -24° 20% maximum
-24° à -18° 25% maximum
-18° à -12° 30% maximum
-12° à -6° 35% maximum
-6° à 0° 40% maximum

 

Un problème de conception

Peut-être est-ce un problème de conception de votre résidence.

La fenêtre a-t-elle été installée trop vers l’extérieur, en dehors de la partie isolée (chaude) du mur ?

 

J’AI UN PROBLÈME DE CONDENSATION ENTRE LES DEUX VERRES DE LA FENÊTRE. DOIS-JE ACHETER DES FENÊTRES NEUVES.

La durée de vie utile d’un thermos (unité scellée) est tributaire de plusieurs facteurs :

  • La fenêtre est-elle orientée du côté des intempéries ?
  • Quel est l’état de l’isolation ?
  • Quelle est la qualité de l’intercalaire avec lequel sont conçus les thermos ?

Si les petites boules de silice (voir la question suivante) contenues dans l’intercalaire (le tube qui scelle le périmètre rendant la fenêtre étanche) deviennent saturés et commencent à se décomposer, cela formera une poudre blanche sur la base inférieure de ce dernier. C’est à ce moment-là que l’on voit une buée se créer entre les deux verres.

Cette buée  vous indique que votre unité scellée est descellée, qu’elle n’assure plus qu’un faible pourcentage de sa fonction d’isolation thermique et que l’humidité s’infiltre. La solution est donc de remplacer le thermos périmé.

 

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN VERRE À HAUTE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET UN VERRE RÉGULIER?

Commençons par démystifier ce qu’est un verre régulier.  

  • Dans un verre régulier, deux épaisseurs de verre de 3 mm millimètres (le vitrage peut être double ou triple sans élargir l’épaisseur totale du thermos) diminuent l’effet de la «fenêtre froide».
  • Les deux verres sont maintenus espacés de 8 à 18mm (3/8 à 3/4 po) l’une de l’autre par ce qu’on appelle un intercalaire (semblable à un tube) collé au bas des verres.
  • L’intercalaire est utilisé pour sceller le périmètre et rendre la fenêtre étanche à l’air et à l’humidité.
  • Afin de capter l’humidité qui pourrait éventuellement s’introduire entre les verres du thermos (unité scellée) de petites boules de silice peuvent être incorporées à l’intérieur des intercalaires lors du montage.
  • Ces intercalaires peuvent être conçus de différents matériaux : aluminium, inex ou intercepte en général.
  • L’espace entre les deux verres sert de chambre d’air et donc, d’isolation thermique (R2). Ce qui entraîne une réduction de la condensation et de la perte de chaleur en hiver.

 

… et un verre à haute performance énergétique (thermos) :

Afin d’améliorer cette isolation thermique, on injecte dans l’espace entre les deux verres (la lame) un gaz argon inerte.

  • Ce  gaz bloque la transmission du chaud ou du froid car il est moins conducteur que l’air.
  • De plus, étant plus lourd que l’air, lorsqu’on «l’injecte» entre les verres, il descend et chasse l’air qui y était. Lorsqu’il n’y a plus que de l’argon, le tout est scellé.

Résultat : un verre thermos à l’argon est d’une meilleure valeur isolante que l’air. De plus, l’épaisseur des thermos varie entre 7/8’’ pour le verre double et 1 3/8’’ pour le verre triple.

Enfin, une pellicule microscopique, mince, invisible et de qualité supérieure appelée «LOW-E» peut être apposée méthodiquement sur les verres.

Ce film bloque les rayons infrarouges qui réchauffent la pièce en été et les rayons UV qui décolorent les tissus et les objets placés près de la fenêtre. Malgré tout, il laisse passer les rayons courts du soleil (la lumière).

De plus, le «LOW-E» garde la paroi intérieure plus chaude donc plus résistante à la condensation.

 

Pour répondre à la question concernant la différence entre un verre à haute performance énergétique et un verre régulier :

  • Les deux épaisseurs de verre;
  • le gaz inerte (argon);
  • l’enduit à faible émission appelé “LOW-E” et
  • les intercalaires non conducteurs.

Les verres à haute performance retiennent 90% de la chaleur ou du froid extérieur, comparativement à 14% pour un thermos sans gaz d’argon et sans «LOW-E».

Quant au coût, celui du verre thermos est un peu plus élevé mais les économies d’énergie engendrées pourraient venir compenser relativement rapidement le léger investissement supplémentaire.

 

QUELLE EST LA GARANTIE D’UNE FENÊTRE THERMOS NEUVE AU QUÉBEC ?

En général, une fenêtre thermos neuve est garantie:

  • 20 ans sur les thermos et
  • 20 ans pour le U-PVC.

Naturellement, pour que cette garantie soit honorée, la fenêtre doit être installée selon les règles de l’art.

 

BOIS OU PVC ?

Pour vous aider dans votre choix, disons que :

  • Si l’on pense à la durabilité de la fenêtre, il y a peu de différence entre les deux, étant donné l’avènement des fenêtres à haut rendement énergétique.
  • Si on veut parler de l’entretien,
    • l’étanchéité des joints des fenêtres de bois demande à être vérifier sur une base régulière.
    • De plus, il faut les vernir, les teindre ou les peinturer régulièrement.

 

L’ENTRETIEN DU PVC

Le PVC ne requiert aucun entretien.

Il est cependant toujours possible de lui donner un petit coup d’éponge avec une eau savonneuse si vous le désirez.

Sachez cependant que tous les produits chlorés (eau de Javel, acétone, etc.) ou contenant de l’abrasif (Vim) sont absolument à éviter.

Et n’ayez crainte, le PVC ne jaunit pas au soleil.

Les constituants utilisés doivent répondre à une homologation rigoureuse en rapport avec les conditions climatiques. Ils doivent résister à

  • un soleil intense;
  • des vents violents;
  • la pourriture (doté d’une antimoisissure);
  • l’humidité;
  • l’air salin
  • et la pollution.

 

 AUTRES AVANTAGES DU PVC

  • Non allergène;
  • Autoextinguible (matériau qui s’éteint par lui-même);
  • Très difficile à enflammer;
  • Ne propage pas le feu par des gouttelettes enflammées;
  • Ne réagit pas (inerte) à l’environnement climatique;
  • Ne dégage aucun produit toxique;
  • Et il est possible de lui donner des formes originales (même si limité par la dimension). Il est possible de faire des fenêtres en forme d’ogive, d’anse de panier, de triangle ou de trapèze en faisant varier les angles soudés aux coins de ces dernières.

 

QUELLES SONT LES AIDES FINANCIÈRES DISPONIBLES POUR L’ACHAT DE FENÊTRES AU QUÉBEC?

Il existe différentes possibilités d’aide financière. Les uns sont offerts par :

  • Le gouvernement fédéral
  • Le gouvernement provincial
  • Votre municipalité

Et les autres par les organismes comme :

  • la Société d’habitation du Québec (SHQ),
  • Hydro-Québec,
  • Gaz Métro,
  • Gazérifère
  • Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et ses partenaires
  • Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétique

Il ne vous reste plus qu’à consulter le site du programme qui vous intéresse afin de vous renseigner correctement sur les détails et les restrictions.

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas que la question d’économie à court ou à long terme qui compte dans le choix de votre fenestration.

Le confort, l’isolation phonique et thermique, l’éblouissement et l’accès des rayons nocifs (tissus, objets décolorés) du soleil sont d’autres paramètres qui influencent grandement le choix du vitrage qui sera le plus approprié pour vous.

 

Vous planifiez l’achat de nouvelles portes et fenêtres? Remplissez le formulaire sur cette page pour comparer jusqu’à 3 soumissions de nos compagnies de portes et fenêtres partenaires dans votre secteur facilement et rapidement.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *