Quel prêt hypothécaire choisir? Comparez les hypothèques fermées, ouvertes à taux variables ou fixes!

Comparer les hypothèques fermées et ouvertes
Catégorie Hypothèque
6 July 2020,
 Off

Le choix d’une hypothèque n’est pas à prendre à la légère. Après tout, c’est un contrat auquel vous vous engagez pour plusieurs années au minimum, alors il vaut mieux que vos intérêts financiers soient bien assurés. Cela passe par plusieurs choix au niveau du terme de l’hypothèque, du taux d’intérêt rattaché ainsi que la période d’amortissement du montant total.

 

Comparer les hypothèques fermées et ouvertes

 

Ça fait plusieurs facteurs à prendre en compte, vous en conviendrez, et cela peut représenter tout un casse-tête si vous ne possédez pas les connaissances suffisantes dans le domaine. Heureusement, rien ne vous oblige à être un fin connaisseur pour obtenir le bon prêt hypothécaire; il vous suffit de connaître les bases et de confier votre dossier aux professionnels!

Soumissions Maison peut justement vous référer à des courtiers hypothécaires qui vous aideront à trouver le meilleur taux d’intérêt selon vos besoins!

 

 

Les critères à considérer dans le choix de son hypothèque?

La meilleure option d’hypothèque de l’un ne sera peut-être pas la meilleure option d’hypothèque de l’autre! C’est donc dire que chaque démarche de recherche du bon prêt hypothécaire se doit d’être accomplie avec la considération de vos besoins personnels, de votre réalité financière ainsi que de vos objectifs de vie.

Après tout, une hypothèque est un contrat qui vous oblige à rembourser des centaines de milliers de dollars sur plusieurs années; mieux vaut prendre le temps de considérer plusieurs fois son choix en considérant les critères suivants!

L’état de ses finances et revenus : Quand on traite avec la banque, tout est une question de capacité de remboursement et de risque.  Une des premières étapes à accomplir est donc de faire le bilan de vos finances afin de vérifier quelles options hypothécaires vous sont disponibles. Il va de soi que les meilleurs dossiers se verront offrir les options de remboursement les plus favorables.

Son budget :
Avant d’accepter le prêt hypothécaire, prenez le temps de vérifier si vous avez réellement les moyens de le rembourser! Ne vous fiez pas au fait que la banque accepte de vous prêter le montant demandé pour déterminer que vous avez bien les moyens d’acquitter le solde des versements mensuels. Les banques offrent pratiquement toujours plus que ce que les emprunteurs peuvent réellement se permettre. Ne faites pas partie des statistiques et établissez un budget réaliste avant de vous engager formellement!

Capacité à résister aux crises : Les banques ont mis en place, depuis quelques années, des « tests de crise » qui permettent de vérifier si les emprunteurs ont bien la capacité de rembourser leur prêt advenant un évènement économique entraînant une récession, par exemple. Il s’agit des fameux ratios ABD et ATD qui permettent de vérifier cette capacité à résister aux crises et il est indispensable que vous fassiez le test avant de contracter le prêt.

L’admissibilité au RAP : Le Régime d’accession à la propriété est un programme qui vous permet de retirer jusqu’à 35 000$ de votre Régime enregistré d’épargne retraite (REER) afin de déposer la mise de fonds pour l’achat d’une première maison. Si cela est votre cas et que vous achetez une première propriété, ce programme pourrait vous être très avantageux!

L’état de votre crédit : Un crédit défavorable implique presque toujours un taux d’intérêt plus élevé sur un prêt hypothécaire. Votre historique de crédit déficient pourrait donc vous coûter plus cher en frais d’intérêt, ou encore vous forcer vers un prêt ouvert ou encore un taux variable. Bref, c’est à prendre en considération!

Une fois ces éléments personnels pris en compte, il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses, soit les choix concernant les modalités de votre prêt hypothécaire! Voici nos tops conseils pour vous aider à trouver la bonne hypothèque!

 

Quand opter pour l’hypothèque ouverte?

Considérons d’abord l’hypothèque ouverte comparée à l’hypothèque fermée. Un prêt hypothécaire qualifié de « ouvert » signifie que l’emprunteur dispose de plus de liberté et de latitude pour rembourser son prêt. Concrètement, cela signifie que les contraintes de remboursement sont plus souples, permettant ainsi des remboursements anticipés partiels et même complets du solde hypothécaire.

 

Les avantages de l’hypothèque ouverte

 

D’ailleurs, le prêt ouvert peut également être renégocié avant l’arrivée du terme, ce qui peut également améliorer les conditions de remboursement. Poussons toutefois l’analyse un peu plus loin!

 

Avantages :

Remboursement anticipé sans pénalités : Lorsque vous disposez de liquidités soudaines ou d’une arrivée de fonds imprévue (ou prévue), le fait d’avoir une hypothèque ouverte permet d’injecter cet argent directement dans le prêt hypothécaire, ce qui fait économiser sur les frais d’intérêts.

Refinancement facile en tout temps : Votre prêt hypothécaire ne répond plus à vos besoins financiers ou est devenu sous-optimal? Cela ne sera pas un problème avec un prêt ouvert, car vous pouvez renégocier avant le terme, et ce, sans pénalité.



Inconvénients :

Taux d’intérêt plus élevés : Avec la liberté vient inévitablement une contrainte, soit celle des taux d’intérêt plus élevés sur le prêt hypothécaire. Comme la banque pourrait être privée d’intérêts additionnels advenant un remboursement partiel ou total anticipé, elle couvre ses arrières en augmentant le taux d’intérêt rattaché au prêt.

À qui s’adresse donc l’hypothèque ouverte? Un prêt hypothécaire n’est pas l’option la plus fréquente ni celle qui correspond au profil de la plupart des acheteurs. Cela se comprend facilement en constatant les taux nettement plus élevés. Cependant, cette contrainte peut valoir la peine d’être endurée par les acheteurs qui pensent revendre rapidement leur maison après l’achat.

Si des pénalités importantes doivent être payées dans un tel cas, il va de soi qu’il vaut mieux opter pour le prêt ouvert. Ce dernier peut aussi être avantageux pour les acheteurs qui contractent un prêt hypothécaire en sachant très bien qu’ils recevront des liquidités importantes prochainement dans le cadre d’un héritage, d’un divorce, d’un don ou autre!

Il y a donc bel et bien des avantages à opter pour le prêt ouvert, mais c’est tout de même une option plus rocambolesque que le prêt fermé. Pour savoir s’il vous conviendrait, mieux vaut parler avec un courtier hypothécaire référé par Soumissions Maison!

 

Les avantages de l’hypothèque fermée?

Comme nous l’avons mentionné, l’hypothèque fermée permet de profiter d’un taux d’intérêt plus bas que l’hypothèque ouverte. Cela vous permet évidemment d’économiser sur les frais d’intérêt pour toute la durée de votre terme, mais également de diminuer le montant total de votre solde. C’est donc une option de choix pour les emprunteurs plus standards qui ne cherchent qu’un prêt hypothécaire simple correspondant à leur situation.

Est-ce qu’il y a des inconvénients à opter pour une hypothèque fermée? Toute la sécurité et la stabilité que vous gagnez avec le prêt fermé, vous le perdez au niveau de la liberté des modalités de remboursement et du financement. En effet, l’hypothèque fermée est plus restrictive au niveau des façons de rembourser votre prêt et elle impose même des pénalités en cas de refinancement avant terme ou de remboursement anticipé.

À toute éventualité, l’hypothèque fermée représente une option sécuritaire et exempte de risque. En plus, vous paierez des bas taux d’intérêt, ce qui a l’avantage d’être économique, à défaut d’être souple!

 

Comment choisir la durée du terme de son hypothèque?

Le choix du terme dépend de plusieurs facteurs, comme à peu près tous les aspects du prêt hypothécaire. Toutefois, ce que l’on peut vous dire, c’est que le choix de la durée du terme dépend d’abord de votre situation financière personnelle. L’avantage du terme plus court est que vous pourrez le refinancer dès l’arrivée de son terme, ce qui prendra d’un an à trois ans. Cela est avantageux si vous n’aviez pas obtenu un faible taux à l’octroi du prêt.

Advenant que votre situation se soit améliorée entre temps, ce sera votre chance de profiter d’un meilleur taux! De plus, le court terme permet de revendre rapidement votre propriété sans craindre de payer des frais de pénalité. En plus, il est fréquent d’obtenir des plus bas taux d’intérêt pour des courts termes, ce qui peut être d’autant plus avantageux en optant pour un taux variable.

Pour ce qui est du terme hypothécaire plus long, soit d’une durée de 3 à 5 ans, il est avantageux en ce sens qu’il vous permet de prévoir d’avance les coûts de votre hypothèque mensuelle. Cela est évidemment avantageux aux fins des prévisions de votre budget, mais également pour le financement d’autres projets à long terme.

Faites le test et demandez à un courtier hypothécaire de comparer les taux d’intérêt pour des courts et longs termes. Cela pourrait vous faire économiser gros, alors contactez Soumissions Maison!

 

Quelle période d’amortissement est la plus optimale?

La période d’amortissement n’est pas l’aspect le plus longuement débattu du prêt hypothécaire, la plupart des gens optant par défaut pour la période de 25 ans. Mais est-ce qu’il y a des avantages à sortir des sentiers battus en optant pour un prêt plus court ou plus long? Prêtons-nous à l’exercice pour vérifier!

 

Comment choisir la meilleure période d’amortissement pour son hypothèque?

 

Pourquoi opter pour une période d’amortissement plus longue de 25 ans? L’option standard a l’avantage de permettre à plus de gens aux liquidités limitées d’acheter une maison à leur goût. Comme les paiements sont étalés sur plusieurs années, une maison de plusieurs centaines de milliers de dollars se voit réduite à un modeste (ou moins modeste, parfois) paiement mensuel.

Bien que cela confère l’avantage d’accéder plus rapidement au statut de propriétaire, il est évidement que le paiement d’intérêts sur une aussi longue échéance fait augmenter le montant total remboursé.

Quels sont les avantages d’opter pour un amortissement plus court de 15 ou 20 ans? Économiser une fortune en frais d’intérêt, voilà l’avantage principal! Évidemment, les mensualités seront plus élevées avec un prêt de 15-20 ans qu’avec un prêt de 25 ans, mais en enlevant quelques années d’amortissement, ce sont d’importants frais d’intérêts que vous réduisez, en plus de commencer à rembourser votre capital plus rapidement. Si vous disposez des moyens financiers de procéder ainsi, il peut en valoir la peine de supporter des mensualités plus importantes!

Amortir son prêt sur 30 ans, une option faisable? La réponse est oui, mais il faut savoir que seuls les emprunteurs déposant une mise fond minimale de 20% pourront opter pour une période d’amortissement de 30 ans, en vertu des règles fixées par la SCHL. Quels sont les avantages d’une période d’amortissement plus longue? Une réduction des mensualités, bien évidemment. Il va de soi que ces années ajoutées à rembourser un prêt ont pour effet de couter cher à l’emprunteur.

Ainsi, juste parce que trop de gens s’attardent à la période d’amortissement de leur prêt ne signifie pas qu’il n’est pas digne de considération. Le meilleur moyen d’optimiser son prêt hypothécaire, c’est d’analyser chacun de ses aspects en profondeur!

 

Taux variable ou taux fixe : comment savoir lequel vous convient?

Maintenant au tour du taux de faire l’objet de nombreux questionnements interminables! Il existe deux options pour votre prêt hypothécaire, soit le taux fixe et le taux variable. Analysons-les afin que vous puissiez faire un choix en toute connaissance de cause!

Taux fixe : l’avantage de la stabilité et de la sécurité! Le taux fixe ne change pas pour toute la durée de votre terme, quelle que soit sa durée. Cela assure une stabilité et une tranquillité d’esprit. Par contre, il est plus élevé que le taux variable, ce qui implique un paiement additionnel d’intérêts. Sachez cependant que vous êtes à l’abri des variantes du marché, ce qui confère au moins une tranquillité d’esprit au niveau financier.

Taux variable : des intérêts plus bas… pour l’instant! En effet, la raison principale d’opter pour le taux variable est qu’il est généralement beaucoup plus bas que le taux fixe, représentant ainsi des économies substantielles. En plus, les modalités de remboursement sont plus souples et les pénalités applicables moins sévères. Évidemment, le bât blesse en fonction des caprices du marché!

Du moment que celui-ci connaît des fluctuations importantes, votre taux augmentera et pourrait même dépasser le taux fixe. Mieux avoir les reins solides pour emprunter cette avenue.

 

Réponse à toutes vos fréquentes sur les prêts hypothécaires?

Vous sentez toujours un questionnement interne persistant sur le fonctionnement du prêt hypothécaire sous tous ses angles? C’est normal, il s’agit d’un mécanisme parfois très complexe! Pour vous simplifier quelque peu la tâche, nous répondons aux questions fréquentes sur les prêts hypothécaires juste pour vous!

 

Questions fréquentes sur les prêts hypothécaires

 

Comment faire pour accélérer le remboursement d’un prêt hypothécaire?

Il y a deux principaux facteurs à prendre en compte! Le premier est la durée de l’amortissement, soit la période totale de remboursement du capital. Plus celle-ci est courte, plus vous remboursez du capital rapidement, en plus d’économiser en frais d’intérêt. Le second facteur important est la fréquence des versements.

Il s’agit d’un aspect sur lequel vous pouvez facilement jouer et qui vous fait économiser de petits montants à chaque paiement qui se transforment en économies substantielles à long terme.


À quoi sert la préapprobation/préautorisation hypothécaire?

Premièrement à connaître le montant maximal qu’il vous possible d’emprunter. C’est la raison pour laquelle vous devriez la demander à la banque avant de commencer à magasiner les maisons, cela vous sauvera du temps et bien des faux espoirs. Ensuite, la préapprobation vous permet également d’étudier la faisabilité de votre projet avant de passer du temps en vain à chercher votre maison de rêve qui s’avère finalement hors de prix.


Le pourcentage de mise de fonds minimal est-il toujours le même?

Oui! Il est impossible de déposer une mise de fonds inférieure à 5% lors de l’achat d’une maison, où que ce soit au Canada. D’ailleurs, si le coût de votre propriété dépasse les 500 000$, il vous faudra déposer 10% du montant excédentaire à ce solde en guise de mise de fonds.

 

Conseils pour maximiser les chances d’obtenir votre prêt hypothécaire

Ne criez pas victoire parce que vous avez trouvé la maison de vos rêves dans les limites de votre budget; il vous faut encore passer l’étape charnière de l’approbation hypothécaire, et ce n’est pas toujours gagné d’avance, contrairement à ce que certains pourraient croire. Des facteurs propres à votre situation sont à considérer et voici ceux sur lesquels vous avez le contrôle afin de maximiser vos chances d’être approuvés.

Faire attention à votre crédit : De la cote de crédit jusqu’à vos dettes en passant par votre mauvaise utilisation du crédit, c’est un aspect de vos finances qu’il est primordial d’entretenir avec soins afin de mettre toutes les chances de votre côté d’être approuvé par la banque. Si vous croyez que cela sera problématique dans votre cas,  consultez un conseiller en redressement financier avant de présenter une demande de prêt hypothécaire.

Ne pas présenter de demande de prêt dans une mauvaise situation financière! L’expression « il n’y a rien comme essayer pour savoir », ne trouve pas application dans le domaine du prêt hypothécaire! Pourquoi? Parce qu’un refus reste marqué dans votre dossier, ce qui peut compliquer davantage vos futures demandes de prêts.

Comment éviter d’essuyer un refus? Demandez une préapprobation hypothécaire à votre institution financière avant de faire la demande de prêt! De cette façon, vous prendrez connaissance de votre capacité d’emprunt et vous éviterez de déposer des demandes en essuyant refus par-dessus refus; une économie de temps et d’argent à coup sûr!

 

Consulter un courtier hypothécaire : une expertise indispensable!

Vous cherchez à optimiser votre prêt hypothécaire? La seule solution viable est de passer consulter un courtier hypothécaire avant de signer votre hypothèque. Cet expert est en mesure de comparer les offres des différentes institutions financières juste pour vous. Voici comment il se rend utile!

 

Le rôle du courtier pour trouver le meilleur prêt hypothécaire

 

Comparaison facile des prêts hypothécaires : Le courtier hypothécaire a accès à presque tous les produits des différents prêteurs hypothécaires et il peut faire la comparaison entre chacun d’entre eux plus facilement que n’importe quel autre professionnel. C’est le moyen le plus facile de magasiner son prêt hypothécaire!

Des conseils neutres et objectifs : Comme le courtier ne travaille pour aucune banque et qu’il reçoit sa cote indépendamment de l’institution financière auprès de laquelle vous atterrirez, les conseils qu’il prodigue revêtent de la plus grande indépendance. Une telle aide externe vaut son pesant d’or!

Une démarche simple, rapide et gratuite! La cerise sur le sundae de l’aide du courtier hypothécaire, c’est qu’elle ne vous coûte rien : c’est la banque qui paie sa rémunération, ce qui est d’autant plus avantageux pour vous!

Devant une expertise aussi complète et abordable, il serait ridicule de ne pas passer chez un courtier hypothécaire avant de signer votre prêt n’est-ce pas? Celui-ci aura la réponse à toutes vos questions, alors confiez à Soumissions Maison la tâche de vous mettre en contact avec les meilleurs courtiers hypothécaires près de chez vous simplement en remplissant le formulaire au bas de la page!

 

Comparez les prêts hypothécaires avec l’aide de Soumissions Maison!

La seule façon de trouver le prêt hypothécaire qui répondra à vos besoins financiers, c’est de procéder à un exercice de comparaison entre les institutions financières et les différents prêteurs. Cela peut nécessiter du temps et énormément d’énergie à courir à gauche et à droite en quête du parfait prêt hypothécaire.

Nous avons toutefois une alternative bien plus alléchante pour vous : comparer les prêteurs hypothécaires simplement en remplissant un formulaire de demande de soumission! De cette façon, vous pourrez obtenir plusieurs offres de prêts hypothécaires, demander conseil à un courtier et ainsi sélectionner celui qui vous convient!

Qu’attendez-vous, la demande est gratuite et vous permet de comparer 3 prêteurs facilement, alors contactez-nous!

 

Comments are closed.