ameliorer-insonorisation-bruits-maison-residence
7 June 2019,
 0

Avoir une maison signifie avoir un chez-soi où il fait bon vivre. Un havre de paix, en quelque sorte. Toutefois, cette paix peut vite être troublée lorsque les bruits ambiants viennent mettre un terme à votre tranquillité sonore. Qu’ils soient la cause de votre machinerie résidentielle ou de vos voisins envahissants, le résultat est le même : vous avez un irritant dans votre vie qui n’a pas sa place.

 

ameliorer-insonorisation-bruits-maison-residence

Si le résultat le même, la solution est peut-être différente, cependant! En effet, comme vous le dira si bien un expert de l’acoustique, chaque type de bruit requiert une solution différente pour le bloquer. À ce titre, nous vous présentons sans plus tarder les différentes méthodes d’insonorisation afin que vous retrouviez votre sérénité d’antan.

 

L’insonorisation de votre maison, c’est quoi concrètement?

L’insonorisation de votre maison se définit par le degré auquel votre maison bloque les bruits non seulement de l’extérieur, mais également de l’intérieur. Il s’agit autant d’une insonorisation acoustique que phonique, dans le sens qu’on chercher à éviter que les sons de la maison ne se propagent vers l’extérieur et que les sons environnants n’y pénètrent. Rien ne sert de mentionner qu’on cherche aussi à prévenir le mouvement de son d’une pièce à une autre, ce qui compromettrait la qualité de vie des occupants de chaque pièce.

Mais comment insonorise-t-on une maison? En installant des matériaux aux qualités isolantes supérieures. Ces matériaux sont souvent une combinaison de gypse, de laine isolante et d’acier. Bref, tous les matériaux qui forment une maison typique, à la seule différence que certaines sortes de matériaux isolent mieux que d’autres.

Avant de s’embarquer dans les données scientifiques sur la mesure des bruits affectant votre vie, il est important de parler des différents types de bruits que vous êtes susceptibles de rencontrer (en gardant en tête qu’ils font partie de la piste pour trouver une solution) :

 

-Bruits aériens : Ce type de bruit se propage la voie des airs. Lorsque la source provient de l’intérieur de la maison, elle est souvent causée par la voix des occupants, les systèmes électroniques, les appareils électroménagers, etc.

Lorsque la source est d’origine extérieure, ils sont souvent causés par la circulation ambiante, qu’elle soit automobile, ferroviaire, aérienne ou encore causée par les inconvénients normaux de tout bon voisinage.

 

-Bruits d’impact : On parle ici des bruits causés par des actions brusques, telles que des portes claquées, des objets cassés ou échappés, des activités dynamiques, etc. Ce sont des bruits moins persistants que les bruits aériens, mais tout aussi dérangeants et d’autant plus surprenants lorsqu’ils surviennent.

 

-Vibrations : Aussi appelées les bruits solidiens, les vibrations sont en quelque sorte la trame sonore de votre maison, en ce sens qu’elles proviennent des électroménagers, des appareils électroniques, de la salle d’eau et des autres endroits où se trouve de la machinerie quelconque. S’il est peu probable que vous soyez surpris par de tels bruits, ils peuvent devenir agaçants à la longue.

 

-Bruits de plomberie : Un bruit de plomberie provient de différents endroits composants votre système d’évacuation et de plomberie. Ce dont il est question ici est de renvois d’eau, de chasses d’eau bruyantes ou d’écoulements anormaux et forts se produisant dans vos tuyaux.

Maintenant que les bruits affligeant les maisons du Québec n’ont plus de secrets pour vous, voyons un peu les solutions que l’on retrouve pour les bloquer!

 

Comment se mesure la qualité de votre insonorisation?

mesure-force-son-decibel-indice-transmission-son

L’intensité des bruits ci-haut décris ne se mesure pas seulement qualitativement pas « fort, moyen et faible ». Au contraire, il existe une unité de mesure bien précise pour mesurer l’intensité du bruit ambiant appelé « l’Indice de transmission du son » ou, plus simplement, l’ITS.

L’ITS chercher à mesurer la capacité d’un mur à bloquer le son provenant de l’autre côté d’un mur. Il se mesure sur une échelle de 25 à 55 selon le tableau suivant :

AUDIBILITÉ DE LA PAROLE FORTE DE L’AUTRE CÔTÉ DU MUR ITS
Conversation facilement audible 25
Assez bien audible 30
Audible mais non intelligible 35
Doit faire des efforts pour entendre 45
À peine audible 48
Inaudible 50

SOURCE : North American Insulation Manufacturers Association

Ainsi, vous aurez compris qu’il existe des batteries de tests visant à mesurer les qualités acoustiques des murs de votre maison. En procédant ainsi, vous pouvez mettre une donnée scientifique sur votre problème d’insonorisation, ce qui vous aidera à trouver des solutions efficaces.

 

Est-ce qu’il y a des exigences d’insonorisation?

Pour répondra à la question qui se trouve sur toutes les lèvres : non il n’y a pas de normes d’ITS pour les maisons résidentielles, autant pour les murs intérieurs qu’extérieurs. Il n’y a donc aucune exigence pour les maisons multifamiliales.

Cependant, pour un immeuble multi logements, la situation change quelque peu! En effet, vous devrez respecter un ITS de 50 et moins pour les plafonds et les murs mitoyens (ceux qui séparent votre logement de celui du voisin). Pour ce qui est des de votre logement donnant sur un espace non habité tel qu’un ascenseur, une salle des machines, une cage d’escalier, etc.

C’est d’ailleurs le Code national du bâtiment du Canada qui émet toutes ces règles et ce dernier est demeuré silencieux sur le niveau minimal d’insonorisation pour des murs extérieurs. Vous êtes donc libre de votre choix de matériau, mais vous verrez rapidement qu’il a une incidence directe sur votre confort acoustique.

 

Les matériaux qui offrent la meilleure insonorisation

Les matériaux de choix pour insonoriser votre maison est sont sans contredit la laine d’insonorisation, la fibre cellulosique et les différents scellants acoustiques. Pour ce qui est des laines isolantes, elles sont placées dans des endroits stratégiques tels que les murs problématiques au niveau du son ainsi que les plafonds.

Comme la majorité des bruits viennent de ces endroits, la laine agira comme une barrière pour bloquer le son. Généralement, il faut retirer le plafond pour pouvoir placer adéquatement l’isolant acoustique. Il existe également une alternative, soit l’ajout d’une feuille de gypse par-dessus la feuille existante, ce qui aura pour effet d’ajouter une couche d’insonorisation et d’améliorer la qualité acoustique de la pièce.

insonorisation-isolation-fenetres-maison-bruits-excessif

 

Parfois, la source du problème provient du plancher, surtout lorsqu’il s’agit d’une maison à étages. Pour remédier à ce problème, il suffit d’apposer une membrane acoustique en dessous du plancher. Cela nécessite évidemment de soulever les planches pour procéder à l’installation, mais l’efficacité d’une telle solution est bien établie.

Au niveau des murs de la maison qui s’avèrent problématique, il est souvent suggéré de poser une double-couche de gypse afin de bloquer le son et, en cas d’insuccès, de poser des barres résilientes. Ces barres agissent comme une barrière supplémentaire pour le moins efficace.

 

Vers quelles solutions se tourner lorsque votre acoustique fait défaut?

Si vous juges que votre problème est d’ordre secondaire (mais tout de même sérieux, on s’entend) et qu’il ne nécessite pas une intervention aussi drastique que celles mentionnées ci-haut, voici quelques alternatives moins dispendieuses qui pourraient atténuer les inconforts que vous subissez!

-Colmater les fuites : Que ce soit des fenêtres mal isolées ou des combles mal isolés, toutes les fuites peuvent empirer votre problème de bruit

-Poser du tapis : Le tapis que vous poserez sur les étages supérieurs de votre maison agira comme un coussin absorbant. Les impacts au sol seront diminués, ce qui réduira les bruits entendus dans les étages inférieurs. Rien ne sert de mettre du tapis sur toute la surface du sol! Mettre quelques morceaux de tapis d’une certaine épaisseur à des endroits stratégiques en fera déjà beaucoup!

 

-Opter pour de nouvelles portes et fenêtres : Les anciennes fenêtres, malgré leur résistance adéquate, n’offrent pas une étanchéité sonore aussi bonne que les fenêtres modernes. Pour cette raison, si vous éprouvez des problèmes chroniques de son, la solution se trouve peut-être au niveau de vos portes et fenêtres qui sont dues pour être changées.

 

-Miser sur des solutions abordables : Les pires ennemis de vos acoustiques résidentielles sont les vides. Il peut donc être une bonne idée de remplacer vos portes vides par des portes pleines si vous éprouvez surtout des problèmes de bruit à l’intérieur même de votre maison!

Vos problèmes d’acoustique persistent malgré l’utilisation de ces techniques? Faites affaire avec un acousticien! Celui-ci est un expert dans le domaine de la science acoustique. Il sera en mesure de cerner la source de votre problème en un rien de temps en plus de vous guider vers des solutions efficaces.

Le prix pour une consultation complète avec un acousticien se situera entre 400$ et 600$, mais il s’agit réellement d’une démarche essentielle si vos problèmes de bruits ne cessent de vous causer des ennuis. À défaut d’une telle assistance, vous pourriez passer beaucoup de temps et dépasser beaucoup d’argent à tenter de résoudre votre problème en vain!

 

Insonoriser des murs extérieurs, une science appart!

Si l’insonorisation de murs intérieurs est une chose, l’insonorisation de murs extérieurs en est une tout autre.  Elle nécessite une expertise différente, mais surtout l’utilisation de matériaux bien spécifiques visant à assurer une étanchéité acoustique optimale. Cela passe surtout par l’installation du bon type de portes et fenêtres.

Pour bien isoler les murs extérieurs d’une maison, les entrepreneurs joueront sur la composition intérieure de ces derniers. Ils ajouteront les bons types d’isolant et une quantité additionnelle de matériau solide pour couper le son.

Cependant, le réel impact se trouvera au niveau des fenêtres! En effet, les entrepreneurs rapportent une différence allant jusqu’à 5 points d’ITS, ce qui est fait une différence énorme dans la vie de tous les jours. Tout se joue donc sur le choix des fenêtres; une fenêtre dite « acoustique » peut aller chercher un ITS qui se situe entre 45 et 55, ce qui est énorme.

Le choix de la fenêtre n’est pas tout, malheureusement! Encore faut-il qu’elle soit posée comme il faut! Cela signifie que l’isolation autour des fenêtres doit être bien faite de façon à ne pas laisser d’air passer, car, évidemment, le bruit entre là ou l’air passe. En plus de ruiner vos rapports écoénergétiques, vous serez exposés aux sons extérieurs. Une situation pour le moins fâcheuse, c’est le moins qu’on puisse dire.

 

Achetez la paix sonore en faisant refaire votre isolation!

Pour régler vos problèmes d’isolation en un rien de temps, il vous faut faire affaire avec un expert en insonorisation résidentielle. Mais comment dénicher pareil expert? En laissant Soumissions Maison faire le travail pour vous! Ne perdez pas votre temps à chercher quand nous sommes là pour le faire, et ce, gratuitement.

refaire-isolation-insonoriser-maison-probleme-bruit.Pour recevoir des soumissions, il n’y a rien de plus simple! Vous n’avec qu’à remplir le formulaire en bas de page avec vos informations pour que nous vous fassions parvenir les meilleures offres sur le marché!

Allez-y, nous faisons affaire avec les meilleurs seulement alors, vous êtes entre bonnes mains!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *