maladie gaz dépressurisation
9 janvier 2023,
 Off

Une chose à laquelle nous portons beaucoup d’importance, c’est bien la sécurité de notre chez-soi. Il existe plusieurs outils et manières pour assurer le confort et la tranquillité d’esprit pour notre habitation et ses habitants. Mais parfois, il arrive que certains problèmes ou dangers ne soient pas aussi flagrants ou visibles que nous l’espérerions.

Le radon fait partie de ses dangers qu’on sous-estime souvent. Ce n’est pas un terme ni une menace que nous entendons dans les conversations de tous les jours. Pourtant, une exposition prolongée à ce danger invisible peut causer des problèmes respiratoires graves sur le long terme.

Il ne faut plus ignorer l’existence de cette réalité qui affecte un grand nombre de Québécois chaque année. Dans le texte suivant, nous vous expliquons ce qu’est concrètement le radon, les problèmes que ce dernier peut engendrer, et ce que vous pouvez faire pour vous prévenir de celui-ci.

maladie gaz dépressurisation

Le radon — ce gaz sournois, dangereux et invisible à l’œil

Il faut connaitre ce contre quoi il faut se prévenir. Savoir ce que représente ce danger qui peut survenir dans notre propre maison, permet de bien évaluer le risque de celui-ci et ainsi, par la suite, poser les gestes nécessaires afin de minimiser son impact. Pour faire simple, le radon peut se définir de la manière suivante :

Un gaz radioactif, incolore, indolore et sans goût. Il est donc impossible à identifier ou à ressentir sa présence sans les outils appropriés.

Comment le radon se retrouve-t-il à l’intérieur de nos maisons ?

De comprendre comment ce gaz indésirable s’est retrouvé à l’intérieur de nos maisons aide à concevoir les différentes méthodes permettant son expulsion. En temps normal, nous pouvons affirmer que le radon :

rénovation tuyauterie cancer

Les effets dévastateurs du radon sur la santé des gens

Bien sûr, si nous prenons le temps de vous présenter cet article, c’est parce que nous considérons qu’il est important de se prémunir contre le radon puisque ce dernier représente une menace réelle pour la santé des gens qui sont en contact direct avec le gaz. Il fut prouvé avec les années que le radon peut entraîner les répercussions suivantes :

Comment détecter la présence du radon à l’intérieur de nos maisons ?

Si ce gaz est indolore, incolore et qu’il ne se détecte pas à l’œil nu, il doit bien y avoir une manière pour découvrir si votre demeure est à la prise avec ce visiteur indésirable. À l’heure actuelle, deux méthodes sont utilisées afin de détecter la présence du radon dans votre demeure :

1. Se procurer soit même une trousse de dépistage de radon.

Quelques distributeurs proposent une livraison à domicile d’un dosimètre qui permet d’évaluer le niveau de radon dans votre logement. Il faut installer le détecteur dans la zone la plus basse de votre maison, comme le sous-sol ou le rez-de-chaussée. Il est préférable de placer l’outil dans une pièce que les habitants visitent régulièrement au courant de la journée. Si possible, testez votre demeure entre novembre et avril, c’est-à-dire la période de l’année où les fenêtres sont fermées.

2. Faire venir un professionnel directement chez soi.

Il est possible également de faire venir chez vous un professionnel certifié par le « Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C) afin qu’il procède lui-même le test de détection. Celui-ci aura accès à un laboratoire certifié, les différents outils pouvant mesurer la concentration de radon, ainsi que les marches à suivre en cas de problème précis.

Une fois détectée, comment se débarrasser du radon présent dans son logement ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer la marche à suivre concernant les différentes méthodes à prioriser dans le but d’éliminer le radon de chez soi. Ce qui peut influencer :

À partir de là, il existe différentes méthodes qui ont prouvé leur efficacité au fil du temps. Parmi les plus connues, il est notable de mentionner :

La dépressurisation active du sol sous la dalle des fondations.

Il s’agit de la manière de procéder la plus commune et la plus encouragée. En théorie, le tout s’explique assez facilement. Il suffit d’installer un tuyau qui débute directement dans les fondations et d’y joindre un ventilateur. Celui-ci va aspirer le radon sous la maison pour ensuite le rejeter à l’extérieur. Vous comprenez maintenant la corrélation entre la grosseur de votre maison ainsi que le coût pour la décontamination de celle-ci.

Il existe aussi comme méthode le scellement des voies d’infiltration du radon.

Elle peut être compliquée à mettre en place puisqu’il demeure difficile d’identifier les zones par lesquelles le radon s’infiltre, mais demeure une alternative possible. Il faut alors sceller les différentes ouvertures au niveau du sol afin de baisser la concentration du radon.

Nous parlons donc par exemple de puisards, de joint entre les murs et le plancher et d’interstices dans certains murs. Il est préférable de procéder à un colmatage hermétique afin de vraiment assurer une réduction du gaz.

Un récapitulatif du radon, ce gaz indésirable qu’il ne faut pas sous-estimer

Puisque nous désirons que vous soyez le mieux informé concernant les marches à suivre portant sur le radon et son élimination, nous vous laissons ce petit tableau qui permet de relever les détails importants du texte ci-haut.

 

Les risques du radon

 

Comment le détecter

 

Comment s’en débarrasser

 

·         Accentuer les risques du cancer des poumons

·         Les fumeurs sont encore plus à risque des effets néfastes du gaz

 

 

·         Procéder soi-même au test de détection du radon avec une trousse commandable en ligne

·         Faire affaire avec un professionnel qui possède l’expertise nécessaire pour détecter le gaz et analyser la concentration de celui-ci dans votre logement.

 

·         Dépressurisation active du sol sous la dalle des fondations. L’installation d’un tuyau pour faire évacuer ledit gaz.

·         Colmater les différentes voies d’infiltration du radon.

Il est possible de parler avec un expert pour en savoir plus !

En cas de découverte fâcheuse de la présence du radon dans votre maison, il est important de prendre les mesures nécessaires pour limiter son intrusion.

Que vous décidiez d’utiliser la technique de la dépressurisation ou du colmatage hermétique, il est fort possible que vous deviez procéder à des changements à l’intérieur de vos murs et de votre fondation.

Que vous souhaitiez rencontrer un expert de la rénovation ou encore un tireur de joints afin de colmater les différentes zones à risques d’infiltration, nous avons les professionnels à vous référer ! Comment procéder ? Rien de plus facile !

Remplissez le formulaire présent à cette page pour d’obtenir 3 soumissions de la part d’experts dans le domaine. Ils pourront vous conseiller sur la marche à suivre !

scellement sceller joints

Comments are closed.