duree de vie chauffe eau
Catégorie Chauffe-eau
28 October 2016,
 0

Vous ne savez pas si votre chauffe-eau est désuet et ne voulez surtout pas subir un dégât d’eau ? Prenez connaissance des facteurs d’usure et de la durée de vie d’un chauffe-eau.

duree de vie chauffe eau

Remplacer son chauffe-eau : usure du chauffe-eau et durée de vie

remplacer son chauffe-eauCombien de temps peut-on espérer garder son chauffe-eau ? Dans les faits, un chauffe-eau peut autant avoir une durée de vie de 20 ans ou de 12 ans.

C’est qu’il y a plusieurs facteurs à prendre en considération pour bien estimer la durée de vie d’un chauffe-eau :

  • La qualité de l’eau : en effet, une eau dure – c’est-à-dire à haute teneur en sels minéraux – a de fortes chances de réduire la durée de vie de votre chauffe-eau. Les résidus de calcaire se colleront aux éléments chauffants, ce qui les usera prématurément.
  • L’installation : un plombier veillera à bien installer votre chauffe-eau. D’ailleurs, certains fabricants incitent leur client à embaucher un professionnel et en retour la garantie du chauffe-eau sera prolongée. Il vaut mieux qu’un plombier compétent s’occupe du remplacement ou de l’installation de votre chauffe-eau, car il y a des normes en matière d’électricité et de plomberie à respecter.
  • L’entretien : règle générale, un chauffe-eau ne nécessite pas d’entretien particulier. Par contre, dans les régions où l’eau est particulièrement dure, il se peut que vous deviez vérifier le degré de corrosion de façon annuelle.Il y a également l’anode à prendre en considération, car elle détruit les dépôts calcaires. Donc, il se pourrait que vous ayez à vérifier si elle fonctionne toujours.
  • La qualité du chauffe-eau : il existe diverses gammes de chauffe-eau qui ont tous des propriétés uniques. Certains fabricants ont pensé à des moyens de prolonger la durée de vie du chauffe-eau avec des parois en vitrocéramique, par exemple. Prendre soin de son chauffe-eau ne garantit pas un nombre d’années spécifique avant de remplacer son chauffe-eau. Cependant, certains signes d’usure sont de bons indicateurs de l’état de votre chauffe-eau…

 

Votre chauffe-eau présente des signes d’usure ? Sachez les repérer afin d’éviter le pire !

Les deux indices les plus fréquents d’un chauffe-eau présentant des signes d’usure sont les suivants :

  • Température de l’eau : si vous remarquez que la température de votre eau est moins chaude qu’à l’habitude, il peut s’agir d’un signe vous indiquant que votre chauffe-eau est sur le déclin. Évidemment, une fois n’est pas coutume, mais une diminution progressive et continue est un bon indice d’usure. Si vous constatez une telle baisse, demeurez donc attentif à la température de votre eau dans les prochaines semaines.
  • Moins d’eau chaude : vous aviez assez d’eau chaude pour remplir un bain et maintenant il vous manque d’eau chaude ? Il est peut-être temps de remplacer votre chauffe-eau.Donc si vous notez une telle variation dans la température de votre eau ou dans la quantité d’eau chaude à laquelle vous avez accès sur une base quotidienne, il est fortement possible que votre chauffe-eau doive être remplacé sous peu.Mais bien qu’il s’agisse des deux indices les plus communs, assurez-vous de demeurer vigilant et de savoir repérer les autres symptômes d’un chauffe-eau vieillissant. À titre d’exemple :
  • Rouille dans le bas du chauffe-eau : dans le cas où de la rouille se trouve dans le bas de votre chauffe-eau, il serait préférable de remplacer ce dernier avant qu’une fissure n’occasionne un dégât d’eau ! En effet, l’eau circule du haut vers le bas et la présence de rouille à un tel endroit peut causer une faille qui, éventuellement, permettra à l’eau de fuiter. Dépendamment de l’importance de la faille, votre eau s’échappera de façon plus ou moins rapide de votre chauffe-eau pour se rependre sur le sol. Si votre chauffe-eau ne se trouve pas dans un endroit stratégique (c’est-à-dire dans un endroit qui, en cas de problème, permet de réduire les dégâts), une catastrophe peut s’en suivre. Assurez-vous donc de deux choses :
    1. Installez votre chauffe-eau dans un endroit qui permettra de minimiser les dégâts, sachant que le meilleur emplacement est sur un plancher de céramique ou directement sur la dalle de béton, à côté du drain de plancher (ce dernier permettra un meilleur écoulement de l’eau en cas de problème).
    2. Soyez à l’affût de la rouille : cette dernière, en plus d’être un indice fiable de vieillissement, vous avertit de la possibilité d’une fuite éventuelle.
  • Changement de couleur de l’eau : une eau qui est moins limpide qu’à l’habitude peut indiquer la présence de rouille dans le réservoir du chauffe-eau. Par exemple, si vous vous versez un verre d’eau et que cette dernière semble plus brouillée qu’à l’ordinaire (et ce de façon répétitive), il se peut que votre chauffe-eau présente des signes d’usure. Même chose pour le lavage à la machine : si après avoir lavé vos vêtements vous constatez une décoloration ou des taches de rouille sur vos effets personnels, vérifiez l’état de votre chauffe-eau ou contactez un spécialiste avant que votre eau ne devienne impropre à la consommation et que vos vêtements soient tachés quand vous les lavez.
  • De l’humidité sur la paroi extérieure : contactez un plombier si vous décelez la présence d’humidité sur votre chauffe-eau, car il s’agit d’un signe qui ne ment pas ! Votre chauffe-eau devra être remplacé.

Voilà pourquoi la durée de vie d’un chauffe-eau peut grandement varier d’une maison à une autre !


 

Quand changer son chauffe-eau ? Aussi une question d’assurance

Prix de plombiers pour votre chauffe-eauSaviez-vous que certains assureurs ont décidé de ne plus assurer des chauffe-eau qui ont plus de 10 à 12 ans ?

Il s’agit d’une décision basée sur le risque potentiel de dégâts d’eau – sinistre qui coûte cher aux compagnies d’assurance.

Ainsi, selon l’assureur, il se peut que votre chauffe-eau ne soit plus couvert après une période de temps déterminé. Pensez à vérifier votre couverture d’assurance et, au besoin, à contacter votre compagnie d’assurance pour obtenir des précisions.

Bien que la durée de vie d’un chauffe-eau puisse atteindre environ 20 ans, vous devrez donc vous résigner à le remplacer avant qu’il n’atteigne l’âge limite pour votre assureur si vous voulez demeurer couvert en cas de sinistre relié au chauffe-eau.

Dans le cas contraire, si vous ne faites pas remplacer votre chauffe-eau après la date limite, vous devrez vivre avec la pleine responsabilité de votre chauffe-eau.

Vous désirez remplacer votre chauffe-eau? Demandez 3 soumissions à des plombiers recommandés par notre équipe dans votre secteur en remplissant le formulaire sur cette page!


 

Trucs & conseils pour prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau

Maintenant que nous avons établi l’importance d’être vigilant en matière de chauffe-eau et de savoir reconnaître les signes d’usure de ce dernier, il est important d’aborder le sujet de sa durée de vie et des diverses façons de la prolonger.

Car oui, il est possible d’influer sur la durée de vie de votre chauffe-eau grâce aux différents soins que vous prodiguerez à ce dernier au cours des années suivant son installation.

 

Conseil #1: choix & entretien de l’anode sacrificielle

Si vous habitez une région où l’eau est fortement empreinte de fer, d’acide ou de magnésium, PRENEZ SOIN DE VOTRE CHAUFFE-EAU. Dans un tel contexte, la durée de vie de votre réservoir passera de 12 ans (qui est la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau au Québec) à possiblement 5 ans.

Une telle eau (qui possède des effets corrosifs sur les matériaux qui composent la machine) peut endommager votre chauffe-eau jusqu’à créer une fissure, qui se transformera ensuite en dégât.

Pour prévenir un tel problème, deux mots : anode sacrificielle. Il s’agit d’un élément que l’on retrouve autant sur les coques de bateau que dans les piscines galvanisées et qui agit par protection cathodique. En d’autres mots, elle protège le métal contre la corrosion.

La présence d’une telle anode dans votre chauffe-eau retarde donc la corrosion de la cuve, tant et aussi longtemps qu’elle ne se dégrade pas elle-même.

C’est pourquoi il est important de vérifier l’état de l’anode chaque année et de la changer au besoin. Votre chauffe-eau pourrait ainsi gagner quelques années de vie supplémentaires.

Pour une protection optimale, optez pour l’anode à courant imposé. Relativement simple à installer, elle ne se désagrège pas et peut tripler la durée de vie de votre chauffe-eau.

 

Conseil #2: actionner manuellement la soupape chaque année

Il s’agit d’un processus simple et rapide qui aide à prolonger la durée de vie de votre chauffe-eau.

La soupape de sûreté (aussi appelée groupe de sûreté) est un mécanisme permettant d’évacuer l’eau dans l’éventualité d’une surpression. En l’actionnant manuellement, on élimine le tartre ou le calcaire qui s’y accumulent afin d’assurer son bon fonctionnement.

 

Conseil #3: nettoyer la couche de calcaire sur les éléments

nettoyer elements chauffe-eau calcaireLe calcaire nuit à votre chauffe-eau de plusieurs manières. S’il peut faire obstacle au bon fonctionnement de la soupape de sécurité, il peut encore nuire aux éléments chauffants.

L’idéal est d’entretenir ces éléments en nettoyant la couche de calcaire qui s’y dépose. Et si le temps a déjà fait son œuvre, c’est-à-dire si le calcaire a déjà corrompu les éléments chauffants, vaut mieux remplacer ces derniers afin que le chauffe-eau fonctionne dans des conditions optimales.

 

Conseil #4: installer un adoucisseur d’eau ou effectuer des vidanges

Enfin, si votre eau présente une teneur élevée en fer ou en magnésium, il est possible d’installer un adoucisseur d’eau ou de vidanger le chauffe-eau chaque année. Ce processus, qui consiste à laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit propre, permet d’éliminer les résidus qui ont pu s’y loger.

Dans tous les cas, l’entretien ne peut faire aucun mal à votre chauffe-eau. Au mieux, il vous permettra d’augmenter sa durée de vie de plusieurs années.


 

Choisir un plombier qualifié pour une installation de chauffe-eau fiable

Nous l’avons mentionné, il est préférable de choisir un plombier qualifié afin d’installer un chauffe-eau dans votre maison.

Un plombier professionnel met à votre disposition :

  • Ses connaissances
  • Son expérience
  • Ses conseils avisés
  • Ses outils

Concrètement, qu’implique l’installation d’un chauffe-eau ?

  • Le transport en position verticale dans un véhicule adapté
  • Trouver un emplacement adéquat pour les performances du chauffe-eau
  • La vérification du système électrique et le branchement électrique
  • Souder des raccords sur les tuyaux d’entrée d’eau froide et d’eau chaude
  • Installer une soupape de sécurité
  • Et plus encore.

Bien qu’il puisse être tentant de remplacer soi-même son chauffe-eau, l’idéal est de laisser un professionnel se charger du travail afin d’obtenir des résultats optimaux.


 

Trouvez des plombiers professionnels pour remplacer votre chauffe-eau

Pour trouver un plombier de qualité qui peut installer ou remplacer votre chauffe-eau, Soumissions Maison – Chauffe-eau a la solution idéale pour vous.

Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire pour recevoir jusqu’à 3 soumissions gratuites de nos plombiers partenaires. Vous pourrez ensuite choisir l’offre la plus alléchante et procéder à l’installation de votre chauffe-eau selon les règles de l’art.

Vous obtiendrez les meilleurs prix pour la pose ou installation de votre chauffe-eau.

Ne perdez pas votre temps à contacter un plombier à la fois, laissez-nous le soin de vous trouver des professionnels. Il n’y a que des avantages à notre service !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *